Le nord de la Grande île, une autre facette de Madagascar

15 Juin 2016

Madagascar est un pays qui alimente les fantasmes. Les aventuriers dans l'âme, les amoureux de la nature ou encore les voyageurs en quête de rencontres authentiques y trouveront leur bonheur et particulièrement dans le nord de l'île.


Le cosmopolitisme d'une belle ville

Diégo Suarez a gardé une ambiance particulière qui ne cesse de séduire les touristes en quête de dépaysement et de quiétude. La ville a gardé les vestiges architecturaux coloniaux, lui conférant un charme désuet. Dans les rues, le cosmopolitisme de la population, plus ou moins marqué, surprend toujours les nouveaux venus.


Ampasindava et Nosy Hara, le paradis sous les yeux

Le second jour à Antsiranana (le nom malagasy de Diégo) nous mènera dans la presqu'île d'Ampasindava, où la montagne surplombe majestueusement une forêt de mangrove s'étendant tout le long du littoral. Entre randonnée pédestre et kayak des mers, le plaisir est au rendez-vous.


Le séjour à Madagascar se poursuivra ensuite dans l'archipel sacré de Nosy Hara qui est également compris dans un parc marin. Le site est sacré pour la population. S'y rendre est l'occasion rêvée pour connaître les traditions et les coutumes des habitants. Une magnifique falaise de calcaire offre un spot d'escalade aux amateurs de sensations fortes. Les îlots abritent entre autres des grottes avec des stalactites et des stalagmites, ainsi que de jolies petites criques recouvertes de sable blanc, bordant une mer d'un bleu limpide, idéal pour faire du snorkeling. L'archipel est également idéal pour s'initier à la pêche dans tous ses états.

escalade à Madagascar dans l'archipel de Nosy Hara


Les Tsingy Rouge, un sanctuaire fragile à protéger

De retour à Diégo, nous embarquerons à bord de 4x4 pour nous rendre aux Tsingy Rouges, où les canyons érodés offrent un spectacle extraordinaire au regard. Dans les creux poussent une végétation d'une grande richesse, qui a su s'adapter à la chaleur et à l'aridité. La faune y est également exceptionnelle. Cependant, pour préserver la beauté et la fragilité des lieux, il est recommandé de toujours suivre les sentiers aménagés.


Le farniente pour terminer le séjour

Après la visite assez sportive des Tsingy, la suite du programme sera entièrement orientée vers le farniente sur la plage de Ramena ou dans les trois baies. Vous pouvez également vous laisser tenter par une initiation au kitsurf ou à d'autres sports de glisse, avant un retour par correspondance nationale à Tana. La dernière journée ou demi-journée sera libre.

séjour détente sur les plages nord de lîle de Madagascar